Shop Forum More Submit  Join Login
×
Retrouvez mes ateliers et prestations sur :
lapantherenoire-photographe.co…


Toutes mes actus sont également sur facebook :
www.facebook.com/lapantherenoi…

N'hésitez pas à me contacter pour toutes vos questions !
  • Eating: daïfuku
  • Drinking: thé vert
Bonjour tout le monde,

Comme l'indique le titre, je grandis tout doucement : je suis officiellement photographe auto entrepreneur depuis fin janvier ! 

Voila donc un aperçu de mes prestations et tarifs (valables dans le sud de la france, pour le reste du pays, tout dépend des frais de déplacements et de logement)

séances photo sur mesure : à partir de 100€ (avec photos sur CD, clé USB et/ou livre en option)
mariage : 1000€ (des préparatifs à la pièce montée)

ateliers et stages :
en groupe : à partir de 30€ par personne (ateliers de 2h limités à 8 personnes)
par deux : 40€ par personne (à l'heure)
individuel : 75€ (à l'heure)
week end de stage à partir de 150€ par personne, partout en france.

pour plus d'infos, contactez moi par mail : l.dauphin.photo@gmail.com ou sur facebook : Laura Dauphin Photographe
  • Eating: daïfuku
  • Drinking: thé vert
Bonsoir à vous,

On m'a demandé plusieurs fois pourquoi j'essayais pas de me faire exposer. Mis à part mon manque de confiance en moi, presque maladif, il se trouve qu'il y a une raison derrière mon absence de réactivité, de ce coté là.

J'ai toujours pensé que les gens qui faisaient des expos étaient des "artistes", grands, petits, avec ou sans talent, là n'est pas la question. On m'a appris, à l'école comme dans la vie, qu'un "artiste", c'est quelqu'un qui a quelque chose à dire. Or, j'ai rien à dire au grand public, rien à imposer à personne, pas de message fumeux, qu'il soit philosophique ou politique, grands dieux, surtout pas politique !

Alors vient la grande question... Pourquoi diable fais tu de la photo ! 

Je partage une chose avec ces "artistes", mon appareil photo, c'est mon moyen de communiquer, de faire sortir de ma tête tout ce qui s'y cache. (et là, vous vous dites que je dois être sacrément secouée pour avoir tant besoin de parler sans avoir rien à dire... moi aussi, je me fais cette réflexion, parfois)
Alors, peut être que j'ai un message, finalement... En regardant cette galerie, de fond en comble, voyez vous un point commun entre ses images ?
Il y en a un, oui oui, je vous assure... mais il n'a rien de grandiloquent, il n'a rien à voir avec un coup de poing en pleine face façon "art moderne"... 

A chaque série, je choisis (avec l'aide de mon compagnon) une ou deux images à publier ici. Si je ne le fais ni pour choquer le public, ni pour dire quelque chose, je choisis pourtant avec un certain soin ce que je vais vous montrer. Et ce qui me motive, ce n'est rien d'autre que la beauté, sous toutes ses formes, des plus surprenantes aux plus mièvres. Tout simplement, et pour le coup, tout est dans l'image, et rien dans le blabla "artistique" !

Oui, d'une certaine façon, si mes photos disent une chose, c'est ça : la vie est belle. On a beau avoir fait de notre monde un véritable dépotoir, et ça vaut à toute échelle, que ce soit écologique, social, moral... n’empêche, la vie est belle. Et si je continue à publier mes images, c'est dans l'espoir que quelque part, quelqu'un s'arrête dessus un petit moment et se dise que finalement, même s'il a passé une journée pourrie à se prendre la tête avec ses clients, son patron, sa femme et son chien, la vie reste absolument magique, et beaucoup plus belle que ce que chacun de nous est capable de voir. 

En publiant mes images, j'espère faire en sorte de vous ouvrir les yeux sur ce qui vous entoure, c'est peut être incroyablement naïf, et totalement désespéré, mais qu'importe, il y a bien quelqu'un, parmi tous ceux qui passent ici par hasard, qui recevra mon message, parce que c'est tout ce qu'il cherchait.

Et oui, il suffirait d'un petit coup de pouce de Photoshop pour faire de chacune de mes images un 'feu d'artifice' (ne craignez pas pour mes chevilles, c'est une citation, une critique qui m'a fait réfléchir, en un sens, et que, donc, je partage ici) mais ce qui importe, ici, ce ne sont pas mes compétences personnelles : 10 ans d'expériences, un bon appareil photo et un bon logiciel de post traitement font des merveilles, ça vous fait une belle jambe, hein ?
La beauté intrinsèque du monde est tout ce qui compte, et si j'ai besoin d'un outil pour que vous posiez les yeux dessus, je ne crois pas pour autant avoir besoin de rendre chacun de ses détails absolument parfait pour toucher ceux qui veulent l'être. 

Après ce petit exposé de mes pensées profondes, vous vous direz surement que je n'ai fait qu'exposer d'avantage de raisons de vouloir être exposé, après tout, c'est plutôt noble, comme idée, de vouloir égayer le journée des gens, et on peut supposer que ceux qui visitent les expos ont envie d'être touchés par ce qu'ils voient...

Sauf qu'à ce que j'en ai vu, le public a d'avantage envie d'imposer sa vision du monde aux œuvres qu'il voit, quitte à passer totalement à coté du message qu'il est venu y chercher ! Parce que le problème fondamental de l'Art, c'est pas tellement les artistes qui pètent plus haut que leur cul.... mais plutôt le public qui essaye de péter plus haut encore...
Et malgré toute ma bonne volonté, ça m'attriste. Donc non, je n'irais pas me prostituer pour être jugée et dénigrée, je n'irais pas lécher les fesses des gens pour me faire cracher dessus. aller conforter les gens dans leur cynisme et leur offrir un support pour vomir leurs saloperies, ça ne m'intéresse pas un instant.

Maintenant, si des gens ouverts d'esprits ont envie d'une petite bouffée d'air frais dans leur journée, je les invite à s'en gorger autant qu'ils le souhaitent, avec tout l'enthousiasme dont je suis capable !


Il ne me reste plus qu'à finir ce petit laïus sur un Peace and Love, qu'en dites vous ?
  • Reading: Demonica de Larissa Ione
  • Drinking: thé au Jasmin
Comme vous pouvez le voir, j'ai créé aujourd'hui un dossier 'mariages' dans ma galerie, en profitant de l'occasion pour ressortir de vieilles images des mariages que j'ai couvert, professionnellement ou personnellement par le passé.

Tout ça à cause d'un nouveau projet en cours avec :iconterpandre: et une autre photographe, Sandra, un projet de mariages (quelle surprise, n'est ce pas)
Cette nouvelle section contient donc un panaché d'images de cérémonies, que je présente à nos futurs clients lors de notre premier entretien, et que je laisse ici, afin qu'ils puissent les consulter au calme de leur coté.
Attendez vous donc à en voir arriver d'autres dans les prochains mois !
  • Listening to: OST divers
  • Eating: gateaux aux noisettes
  • Drinking: thé de noel
Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

5 blancs d'oeufs (soit 150 à 160 g)
100 g de beurre demi-sel, fondu
80 g de noisette en poudre
150 g de sucre(ou moins selon les goûts)
75 g de farine
1 cuil. à café rase de levure chimique

Préparartion :

Montez les blancs d'oeufs en neige
Ajoutez le sucre et les noisettes en poudre en mélangeant délicatement
Incorporez ensuite la farine tamisée avec la levure, puis le beurre fondu
Versez la pâte dans un moule rectangulaire ou à cake
Faites cuire ensuite le gâteau 15 min à 200° C, puis encore 10 min à 150 ° C
Sortez le gâteau du four laissez-le tiédir dans le moule, puis démoulez-le et dégustez...

source : www.recette-dessert.com
  • Listening to: OST divers
  • Eating: gateaux aux noisettes
  • Drinking: thé de noel
Bonjour les gens,

Voici un petit flash info destiné à ceux qui me connaissent personnellement et à l'ancienne famille de notre petite Willow, puisque nous sortons de sa première visite chez le véto.

D'abord, concernant la belle (dont d'autres photos devraient arriver dans les prochaines semaines, mais pas tout de suite à cause d'un oubli de chargeur) elle pèse aujourd'hui 900g, elle a eu droit à un sac plein de médicaments, pour sa petite conjonctivite, et pour le vermifuge. Elle retournera chez le véto le mois prochain pour se faire vacciner.

Pour ma part, je suis en train de faire les démarches pour commencer une formation d'auxiliaire vétérinaire en alternance (et donc en recherche d'un patron) et je devrais commencer un petit stage très prochainement.

Bientôt également, des photos du Vignogoul, puisque je couvre un concert de Mora Vocis là bas mercredi (moravocis.fr/)

Que vous dire d'autre, on profite de chaque instant de folie avec notre toute petite boule de poils électrique, qui se rapproche de nous de jour en jour, nous fait de plus en plus de calins, dort sur nos oreillers... que du bonheur, en somme :)
  • Listening to: mora vocis
  • Reading: Raison et Sentiments (J.Austen)
  • Watching: torchwood
  • Drinking: thé au jasmin
Vous trouverez surement un peu bizarre ces quelques lignes si vous n'avez jamais été témoin de ce genre de débordements de ma part, mais il fallait bien que je l'écrive quelque part, c'est quelque chose qui me laisse penser qu'un jour, je redeviendrais moi même, chose dont je doutais jusqu'à présent.

Cette nuit, pour la première fois depuis... trois ou quatre ans, j'ai regardé une séquence émotion comme on n'en voit qu'à la tv (et au cinéma) sans verser une seule larme ! Je me doute que cela n'est un miracle que pour moi, mais ça reste digne d'être dit, aujourd'hui est le début de la fin de ma période de fontaine humaine, et c'est quelque chose qui me donne bien du courage pour l'avenir, et qui me va me faire sourire pour quelques temps.
  • Listening to: mora vocis
  • Reading: Raison et Sentiments (J.Austen)
  • Watching: torchwood
  • Drinking: thé au jasmin
je pense depuis longtemps qu'en attendant rien des gens, ils ne peuvent pas nous décevoir...
je réalise à quel point cette idée est naive, parce que même le plus altruiste d'entre nous attend au moins un merci, quand il rend un service, et je ne vaux certainement pas mieux qu'une autre, à ce niveau...
et d'ailleurs, en ne montrant pas clairement ce que j'attends des gens, je crois que je leur donne encore plus d'occasions de me décevoir et de me faire mal, c'est stupide, quand j'y pense.

mais en même temps, rien ne nous dit qu'en laissant voir clairement dans notre jeu, les gens feront ce qu'on attend d'eux, car apres tout, il n'y a pas de raison qu'ils pensent à nous avant de penser à eux, et c'est tout à fait normal, alors au choix, que feriez vous ?

je pense que malgré le nombre de claques que ça m'a valu dans la vie, il reste plus simple d'encaisser en silence. bien sur, les gens referont leurs erreurs, et cette attitude à même surement un lien direct avec l'état actuel de ma mère, mais quand on a des faiblesse, n'est il pas normal de chercher à les cacher et à paraitre plus forts ?

c'est un article bien personnel, que je présente aujourd'hui, et qui poussera peut etre les gens à s'interroger à tort, mais je pense quand même que ces mots peuvent éclairer ceux qui me cotoient, et les aider à mieux comprendre ma façon d'être.
  • Listening to: mora vocis
  • Reading: l'age du feu T5 (E.E. Knight)
  • Drinking: thé à la vanille
Récemment, on m'a demandé pourquoi j'avais choisi la photographie. Si j'y avais réfléchi, j'aurais sans doute trouvé tout un tas de raisons, mais un mot a fusé de ma bouche, coiffant mon intellect au poteau : musique.
Et après réflexion, je suis d'accord avec moi-même, c'est bien pour la musique que j'aime la photo. Ça vous paraitra surement étrange, parce qu'il y a finalement peu de photo de musiciens sur cette galerie, et que, de toute façon, j'ai découvert la photo de concert bien après le jour fatidique ou je suis tombé amoureuse de la photographie, mais de fait, c'est le cas.
Pour comprendre, il va falloir que je vous explique un peu qui je suis.

Enfant, comme beaucoup de petites filles, je rêvais d'être danseuse. J'aimais la musique, et j'enviais le corps des danseuses qui savent si bien lui donner vivre.
Mais je n'étais pas travailleuse, alors au lieu de la souplesse et la grâce, j'ai développé le sens de l'esthétique.
C'est ainsi que j'en suis venue à la photographie. Ce n'est pas tellement que j'aime ça, ce n'est pas une passion, c'est une démangeaison. J'en ai besoin, pour faire vivre mon univers, ma musique intérieure.
C'est une sorte de danse, et c'est la musique qui fait que j'aime tant la photo et la danse. La musique, bien sûr, et le corps humain, qui me fascine, d'aussi loin que je m'en souvienne.

Et puisque c'est mon blabla annuel, je vais vous livrer une autre anecdote tirée de ma petite vie, je vais vous raconter comment j'ai décidé d'être photographe. Vous allez voir, c'est en lien avec mon histoire de musique et de danse, et c'est sans doute plus clair.

Comme tous les autres enfants, j'ai bien sûr eu l'occasion de prendre des photos avant l'âge de mes 10 ans, j'ai surtout eu l'occasion de poser, parce qu'en 12 ans, ma mère à réussi à remplir à peu près 15 gros albums de photos de ma petite personne. Mais il a suffit d'un soir pour me rendre accro. C'était le soir du mariage de mon père, j'avais une dizaine d'année. Les gens dansaient, et, comme souvent, j'avais tendance à m'écarter de ce genre de débordement de joie et d'alcool. Et là s'est présenté à moi l'appareil photo… c'était un beau réflexe argentique, (que j'aurais adoré revoir, mais la vie est ainsi faite.) et une pellicule N&B était entamée… alors j'ai commencé à prendre les danseurs fous en photo, je me suis mis au milieu, et j'ai shooté les mouvements dans la lumière chiche des petits projecteurs de couleur de ce genre de soirées. On m'a dit que j'avais fait 7 pellicules, ce soir là, mais je n'ai pas le souvenir d'avoir vu une seule photo après coup. C'est d'ailleurs sans doute pas plus mal, parce que ça m'aurait surement dégouté. Et puis ce n'est pas tant le résultat qui compte, que la sensation grisante de comprendre le monde et de me l'approprier, qui importait.
C'est ainsi que je suis devenu ce que je suis aujourd'hui, et c'est toujours ainsi que je travaille. Avec plus de connaissances techniques et un peu plus de recherches, mais toujours pour capter cette magie folle qu'est la vie.
Et c'est cette volonté qui me ligue contre le flash et la photo de studio bien propre et organisée, contre les compositions parfaites de coupes de fruits et autres natures mortes. C'est tout simplement contraire à ma vision du monde.
  • Listening to: le lac des cygnes
  • Reading: les ancètres d Avalon
  • Eating: pizza raclette
  • Drinking: thé de noël
Il y a un million de choses qui sont extremement difficiles à photographier, ou plutot, il y a un million de choses que je trouve difficiles a photographier, avec mes capacités, mes connaissances et mon matos. Deux de ces multituples choses sont ma propre main droite, parce qu'il n'est pas franchement aisé de prendre une photo de la main gauche avec un apn de droitier, appuyer sur le bouton, c'est une chose, sans trembler, c'en est déjà une autre, et sans parler de tout ce qui fait la différence entre une photo de vacance et une bonne photo... et la seconde, c'est une boule de poils noire. Surtout avec une faible intensité lumineuse. Parce que l'apn refuse tout simplement de focaliser dessus et qu'une focalisation manuelle est assez contrainiante.
Mon probleme, c'est que ces deux choses sont justement celles que je prefere prendre en photo, surtout les jours comme aujourd hui ou je m'ennuie profondément, et ou la lumiere est traitresse.
En fait, peut etre que je suis simplement maso.
  • Listening to: noise (Yodelice)
  • Reading: les liaisons dangereuses (Laclos)
  • Drinking: thé noir à la rose